Le projet social de la MFIV

 La solidarité,

 La responsabilisation,

 Le respect de l’individu,

 Le progrès.

La prise en charge de l’usager, du patient ou encore du client, dans le respect de ses besoins, la reconnaissance de nos actions par nos partenaires et la valorisation de notre différenciation mutualiste passent par la mobilisation de tous les collaborateurs à la réalisation du projet d’entreprise.

Cette ambition s’inscrit dans le cadre, plus général, du respect des droits et obligations des salariés qui doit favoriser « le bien-être » de chaque acteur à la Mutualité Française Ille-et-Vilaine (Mfiv).

Face à ce défi, l’action collective doit, pour atteindre les objectifs fixés par le projet d’entreprise, s’inscrire dans la recherche de l’efficacité et de l’efficience, être force de proposition et d’innovation, apporter une dynamique, au service du progrès social.

Pour y parvenir, notre management se veut participatif et exemplaire. Il s’inscrit dans le souci du sens donné à l’action des collaborateurs, mais également par la traduction au quotidien des valeurs qui animent la Mutualité.

Chaque collaborateur est un acteur clé du processus de modernisation et de qualité engagé pour répondre aux exigences de notre environnement.

Une « charte de management » constitue le cadre d’expression des valeurs partagées et portées par tous à la Mfiv. Elle doit être une référence dans nos actes et pratiques au quotidien.

L’accueil des nouveaux salariés


Parce que nous sommes convaincus que la qualité du parcours d’intégration de nos nouveaux salariés est un facteur clé de réussite de nos recrutements en termes de motivation et de sens donné à l’exercice de leur métier, un temps d’accueil des nouveaux salariés est organisé.

Ainsi, plusieurs fois par an, sous la forme d’une demi-journée de rencontre avec les membres de l’équipe de Direction, une présentation est faite aux nouveaux arrivants au sein de l’entreprise de la Mutualité, de la différenciation mutualiste, des activités et des métiers de l’entreprise et de la politique des ressources humaines.

Lors de ces rencontres, un livret d’accueil est également remis à chaque participant, comprenant les différents règlements et chartes appliqués au sein de l’entreprise.

La formation professionnelle

Tous les ans, la construction du plan de formation s’inscrit dans une recherche permanente de mise en cohérence entre les projets de formation et ceux de l’entreprise.

Destiné à adapter et à développer les connaissances, à accroître les compétences et à favoriser le maintien dans l’emploi, le plan de formation est aussi élaboré en fonction des besoins de l'entreprise.

La formation est un moyen privilégié, pour les entreprises comme pour les salariés, de faire face aux évolutions des métiers et à l’exigence des compétences nouvelles, et de favoriser la mise en place de parcours professionnels.

Chaque année, une commission formation, relevant du comité d’entreprise, vote le Plan annuel de formation dans lequel sont inscrites les demandes individuelles et collectives accordées pour l’année à venir. Le montant des dépenses consacrées à la formation s’élève à plus de 100 000 € tous les ans.

Parce que nous pensons que le développement des compétences est une variable clé de la performance, une personne référente relevant du service des Ressources Humaines veille à l’optimisation de la gestion de notre plan de formation. Veille sur les dispositifs de formation, recherche de financements, évaluation des actions de formation proposées, autant de fonctions qui doivent garantir la productivité des apprentissages comme levier d’amélioration de chaque salarié dans l’accomplissement de ses missions.

Les conditions de travail

Au-delà du respect des obligations règlementaires en matière de conditions de travail, nous sommes engagés, auprès de nos homologues des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan, dans un « Plan régional de Prévention », intitulé « Mieux-être de nos salariés » dont l’objectif est d’élaborer une dynamique de prévention pour les salariés en s’appuyant sur leurs expériences et leurs compétences.

Cette démarche, qui dépasse la prévention des risques professionnels pour prendre en compte la santé globale des salariés, a d’ores et déjà reçu un soutien de la Fédération Nationale de la Mutualité Française (Fnmf). Elle répond totalement aux valeurs prônées par la Mutualité Française.

Au-delà des obligations réglementaires, agir pour améliorer la santé au travail et diminuer les risques professionnels, l’objectif est de faire de la prévention et de la promotion de la santé une véritable culture d’entreprise.

Les conventions collectives appliquées dans l’entreprise

La convention collective Mutualité (dite « Ugem ») est applicable à tous les salariés de l’entreprise, à l’exception :

  • des salariés de la Résidence mutualiste « La Noë », soumis à la convention collective du 31 octobre 1951 (Fehap),
  • des dentistes, qui sont expressément exclus du champ de la Convention collective Mutualité, et donc soumis au droit du travail.

La répartition des effectifs dans l’entreprise

243 salariés en CDI (mis à jour le 13/10/16)

FILIERE D'ACTIVITE

Effectifs en CDI

Services du Siège

18

Filière "Personnes âgées"

52

Filière "Services à domicile"

59

Filière "Audio/Optique"

57

Filière "dentaire"
(cabinets + laboratoire de prothèses dentaires)

52

Filière Handicap
(Adaptech Bretagne + Fonds de compensation)

5

TOTAL

243

 
 
Creation site internet Bretagne